Le cahier de Gabriela

Je m’appelle Gabriela, mais mes amis m’appellent BIBI. J’ai onze ans. Je suis métisse, j’ai les yeux marron clair, les cheveux châtain et je suis toujours coiffée avec des tresses. J’aime beaucoup lire, cuisiner et chanter, mais ma passion, c’est la danse et ma couleur préférée, c’est le bleu. Je fais de la danse avec ma meilleure amie, Carolina, qui habite juste en face de chez moi. Quand je serai grande, je voudrais être danseuse professionnelle de POP avec Carolina, pour aider ma famille pour qu’on ait moins de difficultés dans notre vie.

J’ai une petite soeur qui s’appelle Sofia. Elle a cinq ans et c’est mon mini-moi, elle est trop mignonne. Sa couleur préférée, c’est le rose, elle adore jouer à la poupée. J’ai aussi un grand frère qui s’appelle Antonio, qui a treize ans. Mes parents lui ont donné ce prénom car dans la famille de mon père, il se transmet de génération en génération. La couleur préférée de mon frère, c’est le rouge, il adore jouer au football, il est drôle et plus tard il voudrait devenir basketteur. J’ai une chienne qui s’appelle Luna, elle a deux ans, elle est de couleur marron et elle adore jouer.

Je vais aussi vous parler de La Barquita. C’est un quartier près du Rio Ozama, dans lequel presque tout le monde se connait. C’est pauvre et pollué, les maisons et les toits sont faits de planches de bois ou de tôle. Il y a même des gens qui doivent sortir de chez eux pour avoir de la lumière car chez eux ils n’ont pas d’électricité ni de fenêtres. La vie n’y est pas toujours facile : parfois le soir quand il y a des tempêtes, nous devons dormir par terre ou mettre le pied hors du lit, pour sentir l’eau monter et partir de chez nous pour ne pas risquer d’être noyé. On peut aussi attraper des maladies qui peuvent être graves car il y a des moustiques qui profitent de l’eau sale (les flaques d’eau, le rio Ozama et les ordures quand elles s’amoncellent).

La Barquita est aussi un quartier où la plupart des gens n’ont pas de travail et doivent en trouver un pour nourrir leur famille et payer les impôts. Parfois quand les gens nous regardent, ils ont l’impression qu’on est heureux car on leur sourit quand on les voit ou sur les photos mais en vrai nous sommes parfois malheureux.

Attendez, il ne faut pas que j’oublie de vous parler de mes parents ! Mon père s’appelle Antonio, il a quarante-deux ans et il est mécanicien. Le lundi matin, il se réveille à 4h30 pour partir à Saint Domingue dans son atelier. Il répare des voitures, des vélos, des motos, des trottinettes, des rollers et des camions. Ma mère c’est un peu différent : elle s’appelle Angelina, elle a trente-cinq ans et elle est femme de ménage à la capitale. Comme mon père, elle prend le bus tôt le lundi matin pour rejoindre Saint Domingue. Nous restons seuls pendant la semaine.

Moi et mon frère nous nous réveillons à 6h30, pour faire le petit déjeuner et après nous allons réveiller ma soeur. Quand nous avons terminé, nous allons nous préparer pour aller à l’école. Après l’école, mon frère va jouer au basket puis il va acheter de quoi manger au colmado, ma soeur va chez une de ses copines et après elle rentre pour faire ses devoirs et moi je vais danser avec Carolina et après je rentre pour faire le ménage.

Quand mon frère rentre à la maison il fait le repas, pendant que ma soeur m’aide à faire le ménage. Quand nous avons terminé de manger, mon frère et moi faisons nos devoirs et ma soeur va se coucher. Quand le week-end commence, mes parents reviennent de Saint Domingue. C’est ma mère qui rapporte le plus d’argent car elle travaille pour une famille très riche. Le weekend, je vais l’aider car elle travaille dans un salon de coiffure, mon frère aide mon père dans un atelier et ma soeur va jouer avec ses copines.

Il faut surtout que je vous parle de mon école et de mes amies : mon école est très grande, elle est de couleur jaune et bleu. Nous avons une grande terrasse qui est sur le toit. C’est là que nous nous réunissons quand il y a un événement. Les salles de classe sont de couleur verte, il y en a des grandes et des petites et il y a beaucoup de couloirs. Les cours commencent à 7h et se terminent à 16h. A la cantine, on mange du riz, des haricots, de la viande, ou bien des pommes de terre. Elle est grande et bleue, chaque classe y a sa table et il y a beaucoup de dessins faits par les élèves affichés aux murs.

A l’école, je n’ai pas beaucoup d’amis mais on s’amuse bien ensemble. Ma meilleure amie s’appelle Lauri, sa couleur préférée est le violet et elle aime les mêmes choses que moi. Ma deuxième amie s’appelle Carolina, sa couleur préférée est le rouge, elle adore chanter et elle est amoureuse de mon frère. Ma troisième amie s’appelle Julia, sa couleur préférée est l’orange et elle aussi aime danser. Ma quatrième amie s’appelle Josefina, elle adore manger et sa passion c’est le foot. Ma dernière amie s’appelle Cassandra, elle adore les animaux et sa passion c’est la peinture.

Aujourd’hui, j’ai appris une nouvelle extraordinaire ! Le président de la République a construit une nouvelle Barquita avec tout ce dont nous avons besoin! Quand j’ai su cela je ne pouvais pas m’arrêter de pleurer de bonheur. Ce déménagement nous changera la vie à tous, enfin nous pourrons avoir de l’eau, une électricité, sans les ordures qui nous rendaient malades, avoir des des parcs pour jouer et des maisons plus spacieuses… C’est un rêve qui devient réalité !

J’ai pensé à toutes les bonnes choses que ce changement va nous apporter. Avec tous mes amis, nous avons décidé de faire ensemble une liste des choses que nous voulions et d’autres que nous ne voulions pas dans la nouvelle Barquita. Notre maison a été l’une des premières à partir pour la nouvelle Barquita. On a fait des cartons avec tous les vêtements, les draps, les couvre-lits et tous les ustensiles de cuisine. Nous avons vendu tout ce qui ne nous était plus utile pour pouvoir acheter un plus grand lit. Dans ma valise, j’ai apporté la peluche que papa m’avait offerte pour mon anniversaire, mon livre préféré, ma poupée Barbie, mon peigne, ma brosse à dents, la photo de la grand-mère, mes vêtements et mes boucles d’oreilles porte-bonheur.

Quand j’ai visité la nouvelle Barquita, j’avais l’impression d’être au paradis ! Les couleurs vives me rappelaient celles de l’ancienne Barquita, mais celle-ci était propre et joyeuse.

Projet visité :
Projet de modernisation du quartier de la Barquita à Saint-Domingue
Classe :
6ème
Établissement :
Lycée français de Saint-Domingue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s